mardi 10 avril 2007

Discussion autour des consultations de feuilles de parties


Une vielle tradition consistait à laisser en pâture aux parents et accompagnateurs, les feuilles de parties des rondes précédentes. Sous la surveillance d'un groupe d'arbitres, ces braves gens recopiaient patiemment les 30 premiers coups des dernières tables, dans l'espoir de sortir une nouveauté théorique, si l'adversaire répète les mêmes coups.
Depuis plus de dix ans que j'assiste à ce spectacle, je n'y ai jamais vu un fort joueur.
Au lieu d'améliorer le fond de jeu, ou la force tactique, quelques "entraineurs" font croire que ces consultations sont utiles : ils donnent des formules magiques, du style "s'il joue Fg2 au 25e coup, tu répondS Cb6 et tu es mieux".
Il est clair qu'avec les bases de données informatiques actuelles, ces préparations "artisanales sont devenues obsolètes, et ne servait qu'à rassurer quelques parents inquiets.

3 commentaires:

arnakor a dit…

Loin de là. Les bases de données c'est bien pour les adultes et les joueurs à partir de benjamins-minimes mais en dessous ça ne donne pas grand chose. Alors après c'est un peu à celui qui a récupéré le plus de parties à gauche à droite, de manière plus ou moins mystérieuse. La consultation des parties mettait tout le monde à égalité et dire qu'aucun "fort joueur" ne s'y trouvait jamais est simplement faux.

Cela dit, avec la diffusion sur Internet des parties des 10-15 premières tables de chaque catégorie le lendemain, et la possibilité (certes payante...) d'avoir le wi-fi près de la salle (encore faut-il avoir un ordinateur adéquat...) ont un peu compensé l'abandon de cette tradition qui était pourtant appréciée.

arbitro a dit…

non

arnakor a dit…

mais encore ?!